skip to Main Content
L’OPCQ Amorce Ses Inspections Professionnelles

L’OPCQ amorce ses inspections professionnelles

Le 14 mars dernier, le Conseil d’administration de l’OPCQ adoptait le programme de surveillance générale de l’exercice de la profession pour l’année 2019-2020. Proposée par le comité d’inspection professionnelle, l’adoption du programme marque le début de linspection professionnelle. Avec l’admission, la formation continue et l’intervention du syndic, l’inspection est l’un des moyens dont dispose un ordre pour s’assurer de la compétence de ses membres et ainsi protéger le public.

Au cours des prochains mois, cinquante (50) membres seront choisis aléatoirement pour être inspectés. L’inspection se fera par l’entremise d’un questionnaire d’autoévaluation. Ce dernier, conçu par la firme Éduconseil est directement en lien avec notre référentiel de compétences. Il permet au criminologue de dresser un portrait de sa pratique, et favorise sa réflexion et une saine autocritique. Par la suite, l’inspection sera complétée par l’étude de dossiers professionnels. Il est également possible qu’une visite d’un inspecteur ait lieu sur le lieu de travail. D’ailleurs, l’OPCQ a déjà sélectionné ses deux inspecteurs qui sont Mme Patsy Langlois et M. Francis Ouellet.

Nous aurons mis un peu plus de trois ans pour arriver à cette étape, et cela s’est fait grâce au travail colossal de plusieurs personnes dont je souhaite saluer la contribution.

Tout d’abord, mentionnons l’immense travail de madame Sonia Gagnon, notre chargée d’affaires professionnelles. Mme Gagnon a écrit la première mouture du règlement, l’a soumise au CA puis à l’Office des professions. Elle a également mis sur pied un comité provisoire sur l’inspection professionnelle?; comité qui est devenu par la suite le comité d’inspection professionnelle au sens de notre règlement, qui lui fut officiellement adopté au Conseil des ministres du 29 août 2018.

Sous la présidence de M. Patrick Michaud, le comité est composé de mesdames Marie-France Loiselle et Sali Metri et messieurs Emmanuel Morin et Roberto Bérubé. Au fil des années, plusieurs personnes ont participé aux travaux, soient mesdames Sophie Bergeron, Martine Jacob, Ariane Roy LeFrançois et messieurs Mathieu Carrier et Pier-Luc Gilbert.

Je souhaite sincèrement remercier toutes ces personnes pour leur contribution, ainsi que M. Jean-Pierre Bertrand, qui nous a vraiment beaucoup aidés grâce à ses conseils éclairés.

Finalement, nous tenons à rappeler à nos membres que l’inspection professionnelle a été pensée dans une perspective d’accompagnement et de soutien puisque nous visons tous l’excellence et l’amélioration constante de notre profession.

Michèle Goyette, criminologue

Présidente de l’Ordre professionnel des criminologues du Québec

 

Pour plus d’information sur linspection professionnelle, dont ses critères de report et d’exemption, nous vous invitons à consulter la page associée.

Back To Top