skip to Main Content

Un an, ça se fête!

Où étiez-vous le 22 juillet 2015?

Vous ne vous en souvenez probablement pas et c’est bien normal.  Ce n’est pas le cas des membres du Conseil d’administration de l’Ordre professionnel des criminologues du Québec (OPCQ) et de sa petite équipe de direction.  Nous étions tous réunis, en état de surexcitation, car le décret gouvernemental annonçant la création de notre Ordre professionnel venait à peine d’être émis.  L’ordre du jour de cette première rencontre aurait pu s’étendre sur plusieurs pages tellement tout était à faire : trouver un local, organiser le nouveau bureau, embaucher le personnel, adopter les principaux règlements et, bien sûr, lancer en priorité le processus d’admission à l’Ordre.

Un an plus tard, le décor est complètement différent.  L’OPCQ a maintenant pignon sur rue, compte aujourd’hui plus de 860 membres, une équipe de direction qui est passée de deux à quatre employés et a surtout abattu beaucoup de boulot.  Nous pouvons tous souffler avec fierté cette première bougie…!

Beaucoup de chemin parcouru

En cette première année d’implantation, énormément de temps et d’efforts ont été investis avec succès pour faciliter l’adhésion à l’Ordre.  En parallèle, nous avons consacré beaucoup d’énergie à planifier et développer le cadre règlementaire de l’OPCQ. Nous sommes d’ailleurs heureux d’annoncer que déjà quatre règlements ont été approuvés par l’Office des professions (il en reste encore une douzaine…).

Les principaux comités prévus au Code des professions ont été mis sur pied.  Songeons aux comités de discipline et de révision. Des groupes de travail sur l’inspection professionnelle, sur le développement du code de déontologie, sur la formation continue entreront en action dès cet automne. De plus, excellente nouvelle, l’OPCQ a obtenu le financement nécessaire pour développer un référentiel de compétences qui permettra de mieux définir les compétences requises pour exercer notre profession. Plusieurs membres ont déjà été sollicités pour ce projet et d’autres le seront très prochainement.

Que nous réserve la prochaine année?

Vous vous en doutez, l’Ordre poursuivra son développement en 2017.  Nos objectifs seront davantage tournés vers la promotion de notre profession, toujours dans la perspective de mieux protéger le public. Par exemple, nous croyons indispensable que soit reconnue (légalement) aux criminologues la compétence pour exercer davantage d’activités, telle l’élaboration d’un plan d’intervention pour un jeune présentant diverses difficultés.  Nous souhaitons également que le tableau des membres compte davantage de criminologues travaillant en secteur adulte, notamment auprès d’une clientèle vulnérable, plus précisément aux prises avec des problèmes de santé mentale.

La prochaine année s’annonce donc très dynamique et si vous souhaitez vous impliquer davantage dans les divers comités ou comme bénévoles, vous êtes les bienvenus(es).

Où serez-vous le 20 octobre prochain?

Pourquoi pas à la première assemblée générale de l’Ordre des criminologues?  En tant que membres, vous serez informés en primeur et en détails des réalisations de cette première année et des perspectives d’avenir.  Ce sera aussi l’occasion de partager votre fierté de pratiquer une profession fantastique, axée sur l’humain.

D’ici là, je souhaite bonne fête à l’OPCQ et à tous les criminologues qui ont pu (enfin…) adhérer à la grande famille des ordres professionnels.

Josée Rioux, présidente de l’OPCQ

Back To Top