skip to Main Content

La profession de criminologue exige une bonne préparation au niveau des études. La formation requise pour accéder à un permis de criminologue s’acquiert par l’obtention d’un baccalauréat spécialisé en criminologie orientation clinique.
Trois universités offrent des programmes de criminologie donnant accès au permis de criminologue. La formation comprend des bases en justice criminelle, en délinquance, en psychologie sociale, en victimologie et en personnalité criminelle.

Un candidat qui a étudié en criminologie dans une autre université que celles mentionnées ci-dessous est invité à accéder à la section «Équivalences donnant ouverture au permis»

Le baccalauréat en criminologie (B.Sc.) orientation intervention ou orientation clinique donne ouverture au permis. Si vous détenez un diplôme en criminologie dans une autre orientation, vous devez passer par les normes d’équivalence (article 8.2) et fournir tout document démontrant l’équivalence de votre niveau de connaissances et d’habiletés.

La maîtrise en criminologie (M.Sc.) option intervention donne ouverture au permis, même sans baccalauréat en criminologie, si elle a été obtenue à la suite de la propédeutique imposée depuis 1993 par l’Université.

Pour plus d’information sur le programme, nous vous invitons à accéder à ce site :  Université de Montréal – École de criminologie

Le baccalauréat en criminologie (B.A.) donne ouverture au permis.

Pour plus d’information sur le programme, nous vous invitons à accéder à ce site : Université Laval – département de criminologie

Suite aux discussions entre les représentants de l’OPCQ et du Département de criminologie de la Faculté des sciences sociales de l’Université d’Ottawa, il a été convenu en février 2017 que le baccalauréat spécialisé en criminologie (B.Sc.) et le baccalauréat spécialisé bidisciplinaire en criminologie et études des femmes (B.Sc.) donnent ouverture au permis si des conditions spécifiques sont satisfaites. Il est important de noter que ces conditions varient selon le cycle d’admission.

L’obtention du permis de pratique pour les étudiants et étudiantes admis(es) au baccalauréat spécialisé en criminologie et au baccalauréat spécialisé bidisciplinaire en criminologie et études des femmes est sujette aux conditions suivantes :

Cycle d’admission 2015-2016

  • obtention du baccalauréat : spécialisé en criminologie ou spécialisé bidisciplinaire en criminologie et études des femmes comportant 540 heures ou 12 crédits de stage supervisé en intervention criminologique.

Critères pour l’obtention du permis de criminologue : cycle 2016-2017

Obtention du baccalauréat :

spécialisé en criminologie ou du spécialisé bidisciplinaire en criminologie et études des femmes avec option stage en intervention criminologique;

Avoir complété les cours suivants:

  • CRM3715 Principes d’évaluation (3 cr.) ou CRM3731 Gestion des risques (3 cr.)
  • CRM3703 ou CRM 2715 Intervention individuelle en criminologie (3 cr.)
  • CRM4703 Intervention et éthique en criminologie (3 cr.)

Avoir complété 6 crédits parmi :

  • CRM2710 Action et intervention communautaire en criminologie (3 cr.)
  • CRM2709 Justice pénale et santé (3 cr.)
  • CRM3708 Prévention du crime (3 cr.)
  • CRM3714 La justice pénale et les drogues (3 cr.) ou CRM 2713 Justice pénale et drogues (3 cr.)
  • CRM3725 Justice restauratrice (3 cr.)
  • CRM3716 Emprisonnement et libération conditionnelle (3 cr.) ou CRM 3728 Régulation sociojuridique dans la communauté (3 cr.)

Critères pour l’obtention du permis de criminologue : cycle 2017-2018 et suivants

  • Détenir le baccalauréat ès sciences sociales, spécialisé en criminologie, avec le stage en criminologie clinique.
  • Avoir complété les cours suivants :

Veuillez noter que l’entente entre l’OPCQ et le Département de criminologie de la Faculté des sciences sociales de l’Université d’Ottawa est sujette à changement.

Pour plus d’information sur le programme, nous vous invitons à accéder à ce site : Université d’Ottawa – département de criminologie

Il est possible pour tout candidat insatisfait du traitement de sa demande d’admission d’effectuer une plainte au Commissaire à l’admission aux professions. Pour prendre connaissance de son mandat et de son rôle ou communiquer avec lui, nous vous invitons à consulter le site internet dédié.

Back To Top