skip to Main Content
OPCQ-Denis-Adam

Les défis de notre profession en 2016

Bonjour,

Je tiens de nouveau à remercier tous les criminologues qui ont renouvelé leur cotisation 2016-2017. Notre première opération renouvellement s’est révélée un succès grâce à l’excellente collaboration de nos membres et au travail énergique de notre équipe de direction qui n’a pas ménagé ses efforts pour rendre ce processus le plus efficace possible.

Cette opération nous aura permis, entre autres, de commencer à mieux cerner le portrait de la profession de criminologue au Québec. Selon les données recueillies, l’OPCQ compte actuellement quelque 820 professionnels en exercice dans la province.

Comme l’indiquait notre présidente dans son message du début d’année, l’OPCQ entend multiplier les initiatives afin d’accomplir sa mission tant auprès du grand public que de ses membres.

Dans cet esprit, il me fait plaisir de vous annoncer que l’Ordre a confié un mandat spécial de recherche et de cueillette d’information à un consultant externe, monsieur Denis Adam. Son travail vise à mieux saisir la réalité de la profession, particulièrement dans le secteur Jeunesse. Il se poursuivra jusqu’à la fin de juin 2016.

OPCQ-Denis-Adam

Monsieur Adam est sans contredit une excellente ressource pour réaliser cette étude. Criminologue de formation, diplômé en Relations industrielles et de l’École nationale d’administration publique, il a fait carrière principalement dans le réseau des Centres jeunesse du Québec. Son parcours professionnel l’a conduit à être éducateur, chef de service de réadaptation en milieu fermé et ouvert, chef de service en application des mesures, coordonnateur du campus de Chambly. Il a œuvré à la direction des services aux jeunes et à sa famille (DSJF) et à la direction générale du centre jeunesse de la Montérégie. Il a été administrateur au CSSS Champlain et au CSSS Charles-Lemoyne/Champlain de 2007 à 2012. Président de Consultation CDA Inc. depuis 2013, il a œuvré à l’Association des Centres jeunesse du Québec et coordonne toujours un partenariat Québec-France (CISSSS/CIUSSSS et établissement de formation en France).

En terminant, je vous informe que l’Ordre réalisera prochainement un sondage auprès de l’ensemble de ses membres pour mieux cerner les défis et les besoins de notre profession, et cela, dans une perspective d’amélioration continue de nos activités. Je vous reviendrai sous peu avec plus d’information sur les modalités de ce projet.

Cordialement,

Pierre Couture, criminologue

Directeur général et secrétaire
Ordre professionnel des criminologues du Québec

Back To Top